La méthode douce Poyet

     Basée sur les lois de l’Ostéopathie et enrichie de énergétique chinoise, la Thérapie Manuelle Énergétique se propose de ré-harmoniser l’homme sur ses trois plans : Physique, Énergétique et Psychique.

     A.T. STILL et W.G. SUTHERLAND avaient posé les bases de l’ostéopathie, mais le génie de Maurice-Raymond POYET, fondateur de la méthode qui porte son nom, a été d’utiliser et de rationaliser des techniques très douces : moins d’un gramme de pression !

      Partant d’un diagnostic crânien original, illustrant la relation crânio-sacrée, le traitement consiste tantôt à stimuler à distance, en général au niveau du sacrum, des zones cutanées très précises ; tantôt à agir directement au niveau du M.R.P. (Mécanisme Respiratoire Primaire).

     Le travail, basé sur le Mécanisme Respiratoire Primaire, micro-mouvements du corps, permet d’effectuer un diagnostic précis pour une correction précise.

Le poids du papillon : c'est à ça que l'on reconnaît un thérapeute Poyet

Le poids du papillon : c’est à ça que l’on reconnaît un thérapeute Poyet

     La correction se résume à une «invitation manuelle» bien loin des manipulations traditionnelles, puisqu’elle ne met en jeu que quelques grammes de force, appuyée par la conscience du thérapeute.

     L’originalité de cette méthode, la douceur de ses techniques de normalisation, lui permettent de s’appliquer même en cas de suspicion de fracture, et d’être aussi efficace sur le lumbago d’un bûcheron, l’entorse d’un footballeur ou les régurgitations et les otites d’un nourrisson.

     Il s’agit là d’un outil thérapeutique jusqu’ici inégalé, une évolution de toutes les techniques manuelles, manipulatives ou non.

     «Le mouvement, c’est la vie» A.T. STILL.

     Toute perturbation des mouvements corporels, qu’ils soient microscopiques ou macroscopiques a un retentissement sur la santé du patient.

     N’oublions pas qu’être en santé veux dire que jusqu’à cet instant, nous avons été capable de nous adapter à notre environnement.

     La séance de T.M.E. a pour but de redonner au patient ses capacités d’adaptation.

Texte issu du site de mon formateur, Claude Rossat, formateur de la T.M.E.

Publicités